Motorsports Mondial

Photo: renaultsport

Renault Clio Cup Elf – Val de Vienne – Résultats

Nicolas Milan ne cesse d’impressionner

Sur le circuit du Val de Vienne, sous une chaleur torride, Nicolas Milan (Milan Compétition) a encore frappé fort en Renault Clio Cup Elf en remportant deux nouveaux succès. Avec huit victoires en huit courses, le double lauréat de la Clio Cup française se dirige tranquillement vers un troisième titre en comptant 110 points d’avance à mi-saison sur son équipier Thibaut Bossy (Milan Compétition), deuxième.

Invaincu en Clio Cup France, en tête de l’Eurocup Clio et deuxième de la Clio Cup Espagne, Nicolas Milan semble invincible en 2011. Au Val de Vienne, dès la séance d’essais qualificatifs, le leader de Milan Compétition affichait ses ambitions en signant sa cinquième et sa sixième pôle position de la saison. Sur la première grille de départ du week-end, il s’installait devant son équipier Jean-Philippe Lamic (Milan Compétition) puis Philippe Maurin (Duprey Compétition).

Au départ de la première course, Jean-Philippe Lamic surprenait Nicolas Milan. Les deux hommes pointaient en tête devant Philippe Maurin, Eric Tremoulet (Vic’Team), Bertrand Latour (Sainteloc Events), Thibaut Bossy (Milan Compétition) et Yoann Baziret (Set Up Racing). Stéphane Eychenne (Ren Car), parti neuvième, prenait l’ascendant sur Joffrey Dorchy (Set Up Racing) pour s’emparer de la 8e place.

Au cinquième tour, Eric Tremoulet faisait évoluer le classement en s’adjugeant la troisième place grâce à un dépassement parfait effectué sur Philippe Maurin au virage du « Trop Tard ». Le jeune Gersois ne tardait pas à recoller à Jean-Phiippe Lamic et Nicolas Milan, au coude à coude. Au 10e tour, le leader de la course, visiblement sous pression, commettait une erreur au virage de la Ferme, dont Nicolas Milan et Eric Tremoulet profitaient. Les déboires de Jean-Philippe Lamic continuaient et il devait capituler au 11e tour suite à une crevaison, offrant la troisième marche du podium à Thibaut Bossy.

Jusqu’au bout Eric Tremoulet attendait une opportunité pour passer, mais Nicolas Milan était une nouvelle fois le premier à franchir le drapeau à damier. Il l’emportait devant Eric Tremoulet, deuxième pour la deuxième fois de la saison puis Thibaut Bossy. « J’ai attaqué pendant toute la course et cela a payé », concédait Eric Tremoulet. « Je suis le premier surpris de ma 2e place. Il ne m’a pas manqué grand-chose pour l’emporter, mais Nicolas Milan était encore le meilleur aujourd’hui. »

Dimanche, Nicolas Milan occupait de nouveau la pole position devant Philippe Maurin et Bertrand Latour, de retour en Clio Cup France après avoir effectué ses débuts en rallye au sein du Trophée Twingo R2 France. Derrière Nicolas Milan et Philippe Maurin, en tête dès le premier virage, la bataille faisait rage dans le peloton. Parti quatrième, Thibaut Bossy effectuait la bonne opération du premier tour en passant Bertrand Latour pour le gain de la 3e place. Immédiatement, Jean-Philippe Lamic, 4e, cherchait l’ouverture face à Bertrand Latour. Le pilote Sainteloc Events se faisait surprendre au deuxième tour et rétrogradait au 8e rang.

Sur sa lancée de la veille, Eric Tremoulet cravachait pour remonter au classement. Après avoir profité de l’erreur de Bertrand Latour, il débordait Jean-Philippe Lamic au virage du « Trop Vite » et passait 4e. Toutefois, Jean-Philippe Lamic ne comptait pas en rester là. Il tentait une attaque à deux tours de l’arrivée. Cette manœuvre se soldait par un passage hors-piste et deux places perdues au profit de Yoann Baziret et Jean-Marc Thevenot (Nicolas Milan Compétition).

Nullement inquiété, Nicolas Milan remportait son huitième succès en huit courses, avec près de trois secondes d’avance sur Philippe Maurin, de retour sur le podium. Troisième, Thibaut Bossy confortait sa deuxième place au classement général. À mi-saison l’écart face à Nicolas Milan est cependant important, puisque le double vainqueur de la Renault Clio Cup Elf compte 110 points d’avance. « Aucune des deux courses n’a été facile ce week-end » analysait après coup Nicolas Milan. « Samedi, les chronos étaient très serrés en course et Eric Tremoulet roulait très vite à la fin. Dimanche, Philippe Maurin et Thibaut Bossy se disputaient la deuxième place, j’en ai profité pour m’évader… »

Le prochain rendez-vous de la Renault Clio Cup France Elf aura lieu le week-end du 10 juillet sur le circuit de Magny-Cours, toujours dans le cadre du GT Tour.