Tag Archives: Renault sport

Motorsports Mondial

 

Photo: Williamsf1

WILLIAMS F1 CHINESE GRAND PRIX PREVIEW

Mark Gillan, Chief Operations Engineer: Having secured our first points of the season in Malaysia with what is a much improved and competitive car the team are eager to move onto Shanghai as soon as possible. The fundamental characteristic of the circuit is that it is aggressive on the tyres and the track will prove a stern test for the FW34 and will be a good indication of how improved our tyre management is compared to last season. Pirelli are bringing the medium (white band) and soft (yellow band) tyres as the prime and option respectively. Whilst having one of the highest maximum speeds of any circuit, overall brake severity is low to medium and most other performance metrics are of a medium severity. The loss through the pit lane is high and the chance of a safety car is quite high too, with typically one per race. The weather can be pretty changeable in Shanghai with large temperature swings and the chance of rain – although hopefully not so dramatic as that encountered during the last race in Kuala Lumpur!

Pastor Maldonado: Shanghai is one of my favourite circuits on the calendar so I am really looking forward to the race. The circuit has a nice combination of slow and medium speed corners and good sequences that are fun to drive. It is also very challenging because it is difficult to get close to the car in front to take advantage of the long DRS zone. We have shown good pace in the first two races and hopefully we can continue to improve here and pick up some points.

Bruno Senna: The car is performing well and showing strong pace so I am confident about our chances in China. I have not raced there for two years so I will have to work hard to re-learn the track, but I have good memories of the circuit because it has a good mix of high speed and low speed corners and good overtaking opportunities. I had a good race in Malaysia and hopefully I can continue that form in Shanghai.

Rémi Taffin, Head of Renault Sport F1 Track Operations: Shanghai is quite a different challenge from Sepang, with the long straight at the back of the circuit and the pit straight raising the percentage of time spent at full throttle. The slower corners, particularly the first complex, however mean the engine is used at relatively lower revs for the rest of the lap. We used the intervening time between Malaysia and China to thoroughly investigate the engine failure we had on Pastor’s car in Malaysia and quickly identified it as a piston failure. As a result we are looking to put in place safeguards to prevent it happening again to Williams or our other clients.

Paul Hembery, Pirelli Motorsport Director: For China, we’re bringing the P Zero White medium and P Zero Yellow soft tyres, which we think will be well-suited to the circuit. Last year, we witnessed one of the best races of the season in China, so there is a tough act to follow. Nonetheless, we’re confident that the choices we’ve made should put an even greater emphasis on strategy – and will form a different challenge to Melbourne, when we first used this combination.

 

Motorsports Mondial

Photo: Renaultsport

Trophée Twingo R1 France – Ronde Limousine – Arrivée

Sébastien Chardonnet gagne sur le fil

Epreuve d’endurance avec plusieurs passages dans une très longue épreuve spéciale de 47,31 kilomètres, la Ronde Limousine s’est finalement résumée à un véritable sprint pour les pilotes du Trophée Twingo R1 France. Sébastien Chardonnet s’impose sur le fil devant Florian Bernardi. Quentin Gilbert, troisième de cette deuxième manche de la saison, conserve la tête du Trophée.

Après le Touquet, trente équipages avaient rendez-vous sur les bords du Lac de Vassivière pour le second round de la saison. Leader du Trophée Twingo R1 France, Quentin Gilbert s’élançait en première position et prenait instantanément l’avantage lors de la première épreuve spéciale, qui emmenait les concurrents de Peyrat-le-Château à Limoges. Il devançait Mickaël Prévalet de 10’’4, Sébastien Chardonnet de 12’’7 et Florian Bernardi de 14’’7.

La première étape se terminait par une courte spéciale organisée autour de la technopole d’Ester. Sébastien Chardonnet y signait le meilleur temps devant Pierre-Alexandre Perrin et Quentin Gilbert. Au classement général, Quentin Gilbert devançait Mickaël Prévalet, Sébastien Chardonnet, Morgan Garcia, Florian Bernardi, Pierre-Alexandre Perrin, Nicolas Romiguière, Cédric Coste, Erwan Martin et Dorian Nicolas.

Le lendemain, les trente concurrents faisaient face à un exercice particulier avec une spéciale de 47,31 kilomètres à parcourir à quatre reprises. Dans le premier passage, Mickaël Prévalet se montrait à son avantage avec un premier scratch devant Sébastien Chardonnet et Quentin Gilbert. Au classement général, Prévalet et Gilbert se retrouvaient à égalité parfaite, avec moins de dix secondes d’avance sur Sébastien Chardonnet. Quatrième, Nicolas Romiguière pointait déjà à plus d’une demi-minute.

A la suite d’une sortie de route d’un concurrent extérieur aux Trophées Renault Sport, la direction de course neutralisait la quatrième épreuve spéciale pour les équipages du Trophée Twingo R1 France. La compétition reprenait dans l’après-midi avec l’ES5. Quentin Gilbert y perdait le bénéfice de son début de course. Pensant avoir crevé, il s’arrêtait en pleine spéciale et laissait échapper 54 secondes. Florian Bernardi en profitait pour signer le meilleur temps tandis que Sébastien Chardonnet s’installait en tête du classement général.

Alors que les équipages quittaient le dernier parc d’assistance, la direction de course annulait le dernier passage dans la Ronde de Vassivière et entérinait le classement après l’ES5. Sébastien Chardonnet s’imposait ainsi devant Florian Bernardi, Quentin Gilbert et Mickaël Prévalet, quatre pilotes déjà dans les points lors de la manche inaugurale au Touquet. Morgan Garcia, Nicolas Romiguière, Dorian Nicolas et Charles Martin complétaient le top 8. Vingt-cinq équipages atteignaient l’arrivée.

Sébastien Chardonnet : « Le Rallye du Touquet ne s’était pas très bien passé pour nous. Nous avions beaucoup travaillé pour préparer cette deuxième manche. En profitant d’un bon choix de pneumatiques, nous avons pu passer en tête. C’est un très bon résultat pour le championnat ! »

Florian Bernardi : « Nous avons ajusté nos notes durant le premier passage dans la longue spéciale. Au deuxième tour, nous avions les bons pneus et nous avons pu faire un très bon temps. Il faut continuer comme ça sur les prochaines manches en espérant lutter devant jusqu’à la fin du championnat. »

Quentin Gilbert : « Nous nous sommes trompés dans le choix de pneus ce matin. J’ai aussi dû m’arrêter dans une spéciale car je pensais avoir crevé. Ce n’était que de la terre accumulée dans les jantes. Nous perdons une minute pour rien… Même si nous sommes sur le podium, je suis quand même un peu frustré. J’ai hâte d’être Rouergue car je garde un petit sentiment amer. J’ai envie de montrer que l’on peut gagner chaque rallye ! »

45e Ronde Limousine – Rallye Région Limousin – Vassivière – Trophée Clio R1 France (2/6)

30 partants ; 25 classés

Meilleurs temps : Gilbert, Chardonnet, Prévalet, Bernardi, 1 meilleur temps.

Leaders : ES1 et 2 : Gilbert, ES3 et 4 : Gilbert et Prévalet, ES5 (arrivée) : Chardonnet.